LA HIJAMA DANS LA MÉDECINE PROPHÉTIQUE

Origines

Rapporté dans Sahih al Jami’, hadith n°5671 D'après Anas Ibn Malik rapporta du Prophète :صلى الله عليه وسلم «Il n’y a pas un groupe d’anges que je n’ai rencontré, la nuit de l’ascension, qui ne m’ai pas dit : Oh Mohammed, ordonne à ta communauté la HIJAMA.» L’appellation HJAMA est extraite du verbe hajama ( حجم ) qui veut dire massa ( مص ) l’action de sucer, aspirer…

Ethymologie

Hajm est un mot employé pour expliquer le fait de sucer. Ce terme était utilisé pour désigner l’action d’un bébé lors de la tétée du sein maternel. La hijama correspond donc à une méthode thérapeutique faisant intervenir un système de succion.

Pratique

Anas rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit: «les meilleurs de vos remèdes sont la hijama et le costus marin». A ce sujet, l’imam Ibn Hajar dit: «ce hadith montre que le recours à la hijama est légiférée, et aussi l’encouragement à se traiter par celle-ci, plus particulièrement lorsqu’on éprouve un besoin en cela»

Définition

Il s'agit d'une médecine prophétique ou l'on effectue une extraction sanguine. l’instrument utilisé lors d'une HIJAMA pour aspirer le sang s’appelle al mihjam ( الجم) Le hajam est le nom donné au praticien qui effectue la HIJAMA.

La hijama et les anges

Ibn Abbâs rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit: «La nuit du voyage nocturne, aucun groupe d’anges ne m’a approché sans qu’ils m’aient tous dit: Ö Muhammad, recours à la hijama » et sous la formulation de Anas: «Ordonne à ta communauté la pratique de la hijama».

HIJAMA En France

En France, la HIJAMA n’est pas encore reconnue, ce qui explique l’absence de dénomination officielle francophone, on parle plutôt de ventouse scarifiées, de saignée, d’inciciothérapie ou encore de médecine par ventouse.